Suisse

Audio clip: é necessario Adobe Flash Player (versione 9 o superiore) per riprodurre questa traccia audio. Scarica qui l’ultima versione. Devi inoltre avere attivato il JavaScript nel tuo browser.

[…] Peut-être que maintenant il est assis, bien content, sur le banc de son petit jardin, et profite de la belle soirée d’été. Non. Celui-là, il est toujours mécontent. Maintenant monsieur Mécontent éparpille des granulés bleu poison contre les limaces. Il déteste les limaces, et si ça ne le dégoûtait pas, il les couperait en deux avec son sécateur. Clac clac, l’une après l’autre, leurs entrailles qui éclatent. Le cauchemar de monsieur Mécontent, c’est d’être envahi par les limaces. Il imagine des milliers de limaces sans coquille, qui viennent des jardins voisins envahir le sien. Elles dévorent tout ce qui leur tombe sous la dent. Et leur innombrables traînées de bave étouffent la terre.
Peut-être que monsieur Mécontent ne se fie déjà plus au poison. Peut-être qu’il a déjà des plans pour construire un mur autour de son jardin. Et son jardin sera la dernière bastion contre les limaces invasives. […]

[…] Et l’ombre grandit, le nuage je le vois de plus en plus gros, il fond sur nous. Des crabes partout de leur démarche oblique se rapprochent, font claquer leurs pinces, ils sont là pour te dévorer. Des claquements de fouets résonnent. Tu es là qui court, qui s’enfuit, de toutes tes forces. Quelque chose d’immense qui nous en veut, nous ne pourrons y échapper. Des roches déboulent, font trembler la terre, roulent à toute vitesse et s’approchent de plus en plus prêt, elles frôlent ton corps, je te regarde, et tu cours, tu cours en vain, les masses de pierre sont là, elles te touchent, elles t’écrasent. Te voilà recouvert, c’est comme montagne, un amas de rochers, massifs, tu es dessous, étouffé, emmuré, tu as disparu. […]

[…] Si seulement j’avais.
Ah…
Si seulement j’étais.
Ah…
Trop tard.
Aujourd’hui, ils nous ont laissé perdre. Nous avons perdu courage.
Nous nous sommes perdus et nous sommes restés dans la montagne. Paralysés dans notre équilibre et déséquilibrés. De toute manière, je suis déjà éperdument liée aux montagnes. Toujours. Je les aime. L’air frais, pas le vent froid qui me frappe maintenant, cinglant ; la liberté, pas la peur que je ressens maintenant jusqu’au bout de mes pieds. Et peut-être aussi un peu l’angoisse, l’angoisse de ne pas réussir, l’angoisse me donne le tournis, depuis toujours. Échouer est le pire des péchés dans ce pays. C’est une manie, une mégalomanie qui nous pousse tou- jours plus loin, que nous laissons nous pousser à la dérive, qui nous pousse à continuer. Toujours plus, ces derniers temps.
Je n’arrive pas à m’y soustraire.
Ah…
Si seulement j’avais.
Ah…
Si seulement j’étais.
Ah…
Trop tard. […]

[…] Écoutez-les, en bas, à célébrer le luxe du luxe. Et nous quatre, ici, en haut. Comme si nous étions une blague; Une personne par aire lin- guistique, accrochés à la paroi nord de l’Eiger. Et en plus il pleut. Pourtant… En fin de compte, nous nous aimons bien.
Ils m’aiment bien, comme un animal étrange… Mais ils m’aiment bien. Ça se voit. Oui, oui, moi aussi je vous aime bien, compatriotes! […]

Credits

SVIZZERASCHWEIZSUISSESVIZRA14

progetto / Projekt / projet / proget
Flavio Stroppini

testo originale / Originaltexte / texte original / text original
Rumantsch Flurina Badel
Français Matthieu Megévand
Deutsch Marina Bolzli
Italiano Flavio Stroppini

Traduzioni / Übersetzung / Traductions / Traducziuns
Anna Allenbach
Flurina Badel
Fabiana Baettig
Jennifer Joffre
Marcella Pult
Gabriella Soldini
Annalea Stuppan

con / mit / avec / cun
Eva Allenbach
Flurina Badel
Roberto Betti
Sara Francesca Hermann
Igor Horvat
Lorenzo Polin
Cristina Zamboni

Musica / Musik / Musique / Musica
Thomas Guggia
Antoine Joly
Dimitri Loringett
Marcel Zaes

Registrato allo Studio 4 della Radio della Svizzera Italiana Rete Due
da Angelo Sanvido

Registrazione musicale per la parte “Suisse” allo Studio Red Carpet di Bienne
Olivier Charmillot

Aiuto regia
Igor Horvat

Sonorizzazione e regia
Flavio Stroppini

Web design
Alan Alpenfelt

Produzione esecutiva romancia
Dimitri Loringett

Project manager
Monica De Benedictis

Una produzione
Nucleo Meccanico

In coproduzione con
Gabriele Capelli Editore
Gwenstival Festival Internazionale di Radiofonia
Swiss Internet Radio Gwendalyn
ZWEETZ Produzioni

con il sostegno
Fondazione Svizzera Radio e Cultura
Repubblica e Stato Cantone Ticino Fondo Swisslos
Fondazione Oertli
2014